ENPI CBC MED Programme www.enpicbcmed.eu

A landfill has a limited life, but a composting plant can continue to process waste indefinitely.

Manifeste pour une bonne gestion des déchets alimentaires dans le bassin méditerranéen

Manifeste pour une bonne gestion des déchets alimentaires dans le bassin méditerranéen

Sign the manifesto>>>

 

Ce Manifeste  se concentre  sur la collecte et le recyclage des déchets alimentaires, en ayant pris conscience de la priorité des stratégies de réduction de la source, consommation humaine et alimentation animale (réduction du gaspillage de nourriture) lesquelles deviennent plus importantes dans la hiérarchie des déchets.

Nous avons conscience que les biodéchets (principalement  déchets alimentaires et déchets végétaux) sont une part stratégique du flux des Déchets Solides Municipaux (Municipal Solid Waste (MSW)) qui doit être gérée correctement afin de contribuer à une gestion des déchets environnementaux durables, et de réduire l’émission des gaz à effet de serre (GHG) provenant des décharges à ciel ouvert et des champs. Un recyclage efficace des biodéchets (qui constituent la plus grande part du flux MSW) peut transformer une source de déchets propres en ressource renouvelable, en amendement/engrais organique et facilement disponible pour le sol qui peut améliorer avec efficacité les propriétés des sols méditerranéens, ainsi qu’agir comme puits de carbone.

Nous mettons l’accent sur le fait que le recyclage des déchets biologiques est perçu comme un processus de traitement des déchets qui commence à partir des biodéchets collectés séparément et les transformant principalement en un compost de qualité, mais également en carburant (biogaz) et digestat.

Les déchets organiques stabilisés obtenus à partir de déchets résiduels dans les usines de traitement biologique mécanique (MBT) sont exclus de cette stratégie. Néanmoins, nous reconnaissons les usines MBT comme une approche fiable pour le traitement des déchets résiduels, spécialement lorsque, plus tard, elles sont converties en plates-formes de compostage de qualité.

Les signataires du manifeste sont d’accord sur les points/déclarations clés suivants et engagés à

promouvoir  et diffuser ces principes  interagissant avec les décideurs politiques et d’autres parties prenantes  ainsi que d’incorporer et de mettre en œuvre ces stratégies quand c’est possible:

1.  Fils conducteurs

Une politique claire via à vis de la prévention des biodéchets, la réutilisation, la collecte séparée et le recyclage approprié au niveau régional, national et international est un élément clé pour promouvoir des stratégies efficaces de gestion des déchets municipaux locaux.

Engagement: les signataires de ce Manifeste s’engagent à soutenir l’introduction des fils conducteurs pour la prévention, la réutilisation et la collecte séparée et le recyclage des biodéchets comme partie des stratégies régionales/nationales pour la gestion MSW.

Suggestion: Un des fils conducteurs le plus approprié est l’introduction d’objectifs de recyclage spécifiques des biodéchets, donnant la priorité aux déchets alimentaires qui doivent être minimisés dans les déchets résiduels. Ces objectifs devraient devenir obligatoires dans un délai raisonnable. Pour promouvoir le recyclage de biodéchets, les taxes de décharge et d’incinération ou les interdictions du rejet de biodéchets combinées avec des incitations peuvent être introduites comme premières directives..

2.  Objectifs

Définir des objectifs clairs pour la collecte des biodéchets et/ou leur recyclage est toujours un atout pour mener des stratégies régionales/nationales afin de  réduire la quantité de biodéchets jetés.

Engagement : les signataires du Manifeste s’engagent à soutenir l’introduction d’objectifs pour la collecte et le recyclage des déchets alimentaires, à côté d’autres objectifs sur les biodéchets dans leur ensemble ou uniquement les déchets verts.

Suggestion: Pour les pays du sud de la Méditerranée, les autorités pourraient cibler au début la fraction de déchets assimilés avec un focus particulier sur HORECA (hôtels, restaurants, cafés), cantines, traiteurs, déchets des marchés publics, supermarchés. Pour les pays du nord de la Méditerranée, et pour des contextes plus développés, un objectif possible national/régional est 60-80 kg/ca/an ou 50-60% de la production estimée de déchets alimentaires (excluant les déchets des jardins) y compris également la collecte des ordures ménagères.

3. Schéma de collecte: déchets alimentaires vs. déchets verts

En premier lieu, les déchets alimentaires devront être pris en compte, spécialement dans les pays du sud de la Méditerranée, à cause de leur présence généralement plus importante à l’intérieur de MSW comparés aux déchets de jardins et de parcs. Une bonne gestion d’une petite part des déchets alimentaires apporte une contribution significative en améliorant la situation hygiénique locale, réduisant la nuisance de gestion MSW et constitue une excellente matière première pour la production de compost de qualité lequel cependant a besoin de déchets verts ou d’un autre agent gonflant (dans le cas où il est destiné au compostage).

Engagement: les signataires du Manifeste s’engagent à soutenir les programmes de collecte séparée des biodéchets, se concentrant spécialement sur les déchets alimentaires.

Suggestion: La mise en œuvre d’une  collecte de déchets alimentaires dédiée afin de minimiser les coûts et récupérer de plus grandes quantités; la matière organique (OM) restante par conséquent dans les déchets résiduels à collecter sera grandement minimisée et donc permettra une collecte moins fréquente. Les déchets verts, où produits en grandes quantités, devront être traités d’une manière différente en fournissant de la matière de gonflement pour le compostage domestique et communautaire ou les plates-formes de compostage.

4.  Modèle de collecte séparée: Schémas collecte en porte à porte vs. apporter

Vingt ans d’expérience sur le terrain et de recherches techniques dans la gestion MSW montrent que le schéma le plus efficace et pratique pour délivrer les déchets alimentaires est la collecte sélective (porte à porte). Une expérience à long terme dans la collecte porte à porte de déchets alimentaires est déjà en place à la fois dans les zones urbaines et rurales des pays méditerranéens spécialement en Italie, incluant certaines zones urbaines denses (Milan) et les municipalités moyennes (comme en Catalogne, Pays, Basque, Navarre), des centres de vacances pour touristes (Djerba\Tunisie) et dans les iles (Sardaigne). Ce schéma a également fait ses preuves comme êtant pratique, environnemental et économique dans la plupart des situations.

Engagement:les signataires devront soutenir le développement des schémas de collecte facile et adaptée des déchets, également à partir d’un point de vue environnemental et économique, donnant la préférence aux systèmes de collecte porte à porte, là où c’est faisable.

Suggestion: Les municipalités devront échanger des exemples d’essais ayant bien fonctionnés pour tirer profit des bonnes pratiques existantes. Les schémas de collecte devront permettre la vérification des déchets au point de production/producteur de déchets, afin de minimiser les niveaux d’impureté et maximaliser les quantités de biodéchets, ainsi que l’identification de l’utilisateur. Le compostage  communautaire peut jour un rôle important lorsque les installations de recyclage ne sont pas disponibles et spécialement dans les pays du sud de la Méditerranée.

5. Impuretés

Les impuretés (tout type de matière étrangère non compostable présente dans le flux de collecte séparée des biodéchets) peuvent devenir un facteur critique pour une production efficace de compost de haute qualité, par conséquent elles doivent être minimisées à la source. Cela peut être fait au moyen de l’information des citoyens, de l’utilisation d’outils efficaces et hygiéniques donnés aux producteurs de déchets, du contrôle qualité, de la traçabilité et une plus importante conscience des activités.

 

Engagement: les signataires s’engagent eux-mêmes à soutenir les schémas de collecte qui minimisent les impuretés à la source et mettent en œuvre tout type de contrôle & mécanisme de traçabilité sur les impuretés dans la collecte séparée des biodéchets.

Suggestion: des études et des experts sont d’accord sur le fait que les autorités locales devraient fournir aux foyers et activités commerciales un minimum d’outils gratuits pour améliorer la convivialité dans la collecte des biodéchets et pour éviter les impuretés. Des outils basiques comprendront un seau à déchets de cuisine et si possible, des sacs recyclables avec vérification de la qualité au porte à porte.

6.  Participation

Les citoyens participent à la collecte des biodéchets s’ils sont impliqués dans un schéma, qui leur donne des informations claires et des instructions correctes, utiles et des outils faciles à utiliser, certaines incitations économiques et l’évidence des résultats du processus de recyclage.

Engagement:  les signataires s’engagent à    soutenir des   initiatives pour diffuser les connaissances et la prise de conscience au sujet de la  collecte et du recyclage des biodéchets et du recyclage pour la portée maximale possible.

Suggestion: Au niveau municipal, les pays du sud de la Méditerranée devront combiner au moins des activités de prise de conscience avec des accords spécifiques avec les producteurs principaux de biodéchets (tels que HoReCa, marchés), alors que des municipalités plus avancées et des pays du nord de la Méditerranée peuvent également envisager des outils financiers innovants comme des taxes PAYT (payez pour ce que vous jetez) appliquées aux déchets résiduels.

7.  Type & taille des installations de compostage

Dans les pays du nord de la Méditerranée et les zones urbaines, des installations centralisées, moyennes et grosses,  fonctionnent déjà au mieux, à la fois dans les zones urbaines et rurales, et la viabilité


économique est garantie par des droits d’entrée, à côté de la valeur  marchande du compost.

Dans les zones rurales et non denses il y a également un potentiel pour des techniques et solutions à faible coût, pour garantir l’accessibilité économique et cela peut s’appliquer spécialement aux pays du sud de la Méditerranée. Des installations à micro échelle pour le compostage de la communauté peuvent jouer un rôle important spécialement dans des zones sous-urbaines et rurales où une collecte intensive n’est pas encore faisable, et également augmenter la prise de conscience environnementale chez leurs utilisateurs.

Des approches à petite échelle peuvent faciliter l’implication des agriculteurs locaux comme clients et utilisateurs du compost, en considérant également le processus de désertification en cours des sols dans les pays de la méditerranée.

Engagement: les signataires s’engagent à soutenir tout type d’initiatives ciblées sur le développement de capacité régulière de recyclage de biodéchets, pour être  économiquement et techniquement viable sur le long terme.

Suggestion: Les solutions à petite échelle décentralisée – qui exigent une matière de déchet biologique très propre– devront être mises en œuvre là où une installation industrielle à grande échelle n’est pas encore faisable économiquement ni environnementalement; les usines à grande échelle actuelles permettent des capacités de traitement supérieures des biodéchets, couvrant une plus grande zone de la population. Leur viabilité peut être améliorée en optimisant simplement la logistique de transport au stade de la collecte.

8. Qualité du compost et marketing

La qualité, parmi d’autres critères, joue un rôle majeur dans le développement d’un marché et dans l’augmentation des revenus provenant du compostage, par conséquent il faut le considérer= comme un but stratégique basique lors de la promotion du compost. Une liste positive des biodéchets acceptés comme matière d’entrée combinée avec un paramétrage de critères de qualité (et certification) pour la matière produite peut améliorer significativement la qualité du compost et son marketing. Des agents/organisations indépendants de certification sont importants pour renforcer le programme d’assurance qualité du compost.

Il est également important de promouvoir le rôle et les avantages du compost en respectant les autres matières de niveau inférieur (la vase, déchets organiques biostabilisés de MBT) qui sont parfois autorisées à être directement appliquées sur les sols selon les lois nationales non mises à jour avec des exigences et des contrôles moindres que pour le compost.

Engagement: les signataires s’engagent à soutenir toutes les initiatives pour encourager la production de compost à partir de la collecte séparée de biodéchets, et cela dans l’intention d’assurer la qualité du compost pour promouvoir au final un véritable marché du compost  préférablement aux critères de proximité.

Suggestion: Dans les pays du sud de la Méditerranée, où le compost est encore largement méconnu, des efforts considérables devront être faits pour des campagnes de communication et d’information dirigées vers les utilisateurs potentiels de compost. Ces efforts sont également cependant très utiles dans les pays du nord de la Méditerranée, où un programme d’assurance de bonne qualité et la certification aident à donner une perception positive du compost lui-même renforçant ainsi le marché pour le compost de qualité.

9. Coopération régionale

La coopération stratégiquement entre différents pays devra être basée sur le partage des connaissances et le renforcement des capacités  par une formation commune, s’adressant à des techniciens et preneurs de décision. La base de données des bonnes pratiques est actuellement tellement grande, mais a besoin d’être évaluée et exploitée dans un réseau commun.

Engagement: les signataires du  parties prenantes à activement  se joindre à une plateforme de connaissances pour la gestion des biodéchets dans les pays de la Méditerranée.
Manifeste s’engagent à  soutenir les autorités locales et autres


Suggestion: Pour un développement cohérent de la gestion des déchets alimentaires et les stratégies de recyclage dans les pays de la Méditerranée, une plateforme commune de partage des connaissances est prioritaire et permet aux initiatives locales de définir clairement les besoins d’assistance technique afin de lancer de projets pilotes. Le développement du marché national et international du compost peut avoir pour conséquence, ciblée également, la réduction d’importation de tourbe.

10.  Supervision et Analyse comparative

En règle générale, obtenir le soutien politique est une clé afin de développer des stratégies correctes, dans tous les pays combiné avec l’implémentation de supervision systématique des résultats des programmes de collecte de biodéchets, fonctionnement des installation et étude de l’évolution des marchés du compost.

Engagement: les signataires du Manifeste devront encourager les autorités environnementales (au niveau régional et national) et s’engager eux-mêmes à superviser les activités et promouvoir l’intégration du recyclage des biodéchets (peut-être centré sur les déchets alimentaires) dans le développement des stratégies environnementales et diffuser les bonnes pratiques déjà existantes.

Suggestion: Spécialement dans les pays du sud de la Méditerranée, un rôle spécifique est joué par le secteur informel, où il peut aider à mettre en œuvre des solutions de collecte à faible coût même au niveau domestique ainsi qu’aux autres étapes de gestion des biodéchets.

Barcelone, Février 2015.

Sign the manifesto>>>